Accueil> La Côte Picarde et la baie de Somme

Présentation de la Côte Picarde et de la baie de Somme


Un clic agrandit carte de la Côte Picarde

De falaises … en dunes …

La Côte Picarde, qui s’étend de l’embouchure de la Bresle au sud à la Baie d’Authie au nord est une belle leçon de géographie vivante.

Ce littoral déroule sur ses 60 kilomètres de côtes des paysages variés et exceptionnels.

De Mers-les-Bains à Ault-Onival, la falaise qui culmine à plus de 60 mètres affronte les vagues qui arrachent ses puissants silex.

La station d’Ault-Onival, située en “ balcon sur la mer ”, offre de superbes points de vue sur les paysages côtiers environnants.

Plus loin la falaise vive s’efface et cède la place à la falaise morte, séparée à jamais de la mer par une digue de galets au pied de laquelle s’étendent les bas champs avec les plans d’eau du Hâble d’Ault.

Encadrée par la pointe du Hourdel au sud et la pointe de Saint-Quentin au nord,
la vaste baie de Somme s’impose sur 70 km2 comme un lieu unique où s’entrelacent chenaux,
bancs de sable et mollières où paissent les moutons des prés-salés et les chevaux Hensons.

Pour une découverte insolite, le chemin de fer de la baie de Somme musarde
de Cayeux-sur-Mer au Crotoy.

Au nord, la plage du Marquenterre, avec ses 20 kilomètres de sable fin, borde un des plus vastes massifs dunaires du nord de la l’Europe, dans lequel cheminent des itinéraires de découvertes.Un clic agrandit la carte de la Somme


Un milieu naturel exceptionnel :

La Côte Picarde, reconnue comme le littoral le moins urbanisé de France, constitue avec son arrière pays un milieu exceptionnel par la richesse de ses milieux naturels préservés.

Ces espaces se prêtent particulièrement bien à la randonnée pédestre, et les oiseaux sont nombreux à avoir choisi cette région pour y élire domicile ou s’y reposer le temps d’une halte lors de leur voyage migratoire. Ici ont été observés plus de deux tiers des oiseaux présents en Europe.

Pour une rencontre privilégiée, le parc ornithologique du Marquenterre, dans la réserve naturelle de la baie de Somme, permet d’observer des oiseaux en pleine liberté.

De l’autre côté de la baie, la Maison de l’Oiseau invite à mieux connaître et comprendre la vie de cette gent ailée au travers de superbes scènes reconstituées.


Des stations à vivre :

Fort-Mahon-Plage, Quend-Plage-les-Pins, Belle Dune, le Crotoy, Saint-Valery-sur-Somme,
le Hourdel, Cayeux-sur-Mer, Ault-Onival, Mers-les-Bains.

Les richesses de l’arrière-pays côtier :

La vallée de l’Authie, l’Abbaye de Valloires, le Château Fort de Rambures, la chapelle du Saint-esprit à Rue, la Collégiale de Saint-Vulfran à Abbeville et l’Abbatiale de Saint-Riquier.


Comité de Tourisme de la Somme :

21, rue Ernest Cauvin – 80000 Amiens Tél. 03 22 71 22 71 - Fax 03 22 71 22 69